Qui sommes nous?

Les saintes écritures sont l'unique source et le fondement entier de notre foi, la seule règle valable pour l'enseignement et dans la vie.

Dieu, au travers de ses prophètes dans l'Ancien Testament et par les apôtres dans le Nouveau Testament, nous a légué tout ce que nous avions besoin de connaître.

La Bible renferme le témoignage complet de Dieu auquel rien ne peut être ajouté comme c'est le cas avec une dernière volonté. C'est seulement ce que les apôtres ont laissé dans le Nouveau Testament qui est effectivement "l'enseignement apostolique", c'est seulement ce que la Bible enseigne qui est effectivement "biblique", c'est seulement ce qui a son origine en Christ lui-même qui est effectivement "chrétien". Les confessions de foi émises lors des différents conciles au cours de l'histoire de l'église ne sont que des falsifications de la Parole originale.

Nous proclamons tout le conseil de Dieu par la seule Parole valable, qui est nécessaire pour l'achèvement de l'église du Nouveau Testament; de cette manière, tous ceux qui appartiennent au peuple de Dieu, sans tenir compte de leur appartenance religieuse, peuvent être servis.

Nous ne prétendons pas être la seule à détenir le salut. Nous sommes seulement une partie de l'"ecclesia" ensemble, avec tous ceux qui sont "appelés à sortir" par la Parole de Dieu et sont "élus" à faire partie de l'église du Dieu vivant.

Nous ne désignons aucun homme comme fondateur, nous ne sommes que la suite des derniers réveils qui sont apparus sur la terre au cours du 20ème siècle. Le Seigneur Lui-même bâtit son église et l'achève pour le jour de Son retour. La foi en un seul vrai Dieu, auprès duquel il n'y a aucun autre est pour nous le seul lien valable pour le fondement de la foi.

Le Baptême est administré selon le modèle apostolique à ceux qui croient la Parole du Seigneur: "Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé' (Marc 16 :16).

Le Baptême se fait par immersion, comme il était pratiqué pendant les premiers siècles, après l'époque apostolique. L'aspersion et les jets d'eau ainsi que la récitation de la formule trinitaire apparurent à l'époque où le christianisme fut imposé aux nations, c'est pour cette raison que ces pratiques doivent être rejetées car elles n'ont pas de fondement biblique.

Lors du baptême, les croyants témoignent qu'ils ont reçu le pardon de leurs péchés et confirment en cela l'obéissance à la grande commission.

Les premiers apôtres et Philippe ainsi que Paul ont prêché et administré le baptême exactement selon Matthieu 28:19: ils n'ont pas répété le texte comme une formule, mais ont visiblement compris ce que le Seigneur voulait dire quand il a dit: " les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ", c'est-à-dire au Nom de Jésus, Nom de l'alliance du Nouveau Testament.

Le seul nom du Père, du Fils et du Saint Esprit dans lequel il a été ordonné aux apôtres de baptiser en ce temps-là, maintenant et pour toujours est celui du Seigneur Jésus-Christ. Ceci est la véritable doctrine pratiquée par les apôtres. Au commencement de la chrétienté, tous les croyants furent baptisés au nom de Jésus-Christ, même Paul (Romains 6: 3). Ce baptême est également confirmé dans l'histoire de l'église comme étant celui qui a été pratiqué longtemps après les apôtres.

Il n'y a pas un seul endroit dans la Bible où le baptême aurait été administré en répétant juste le texte de Matthieu 28:19.

Le Repas du Seigneur est aussi célébré selon les écritures. Un pain sans levain est préparé d'après le nombre de personnes qui y prennent part. Le pain est béni pendant la prière et puis rompu afin d'être distribué à tous. La coupe qui contient du vin rouge est aussi bénie par la prière et tous y prennent part. C'est en souvenir des souffrances et de la mort de notre Seigneur et Rédempteur, qui devint le sacrifice en versant son précieux sang afin de payer le prix pour les siens, ceux qui constituent l'église, Son Corps. Cf Matthieu 26:26-28

Par la commission du Seigneur, l'apôtre Paul nous a transmis des instructions profondes sur le Repas du Seigneur, il dit: "La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ? Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain" (1 Cor. 10: 16-17).

Il continue en donnant encore plus de détails sur cet important sujet: "Car j'ai reçl;u du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi."

Nous croyons que le retour de Jésus-Christ, comme promis à maintes reprises dans les Saintes Écritures, est très proche. La promesse est sortie de la bouche de notre Seigneur Lui-même: "Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi" (Jean 14: 1-3).

Pour ce qui est du jour ou l'heure de son retour, bien entendu nul ne le connaît, mais comme les prophéties bibliques prennent actuellement leur cours, nous les observons comme des signes du temps de la fin prédits par notre Seigneur et qui s'accomplissent maintenant.

L'apôtre Pierre a écrit: "Ce n'est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous avons fait connaître la puissance et l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ" (2 Pierre 1: 16-21). Dans 2 Pierre 3 :3, il nous est dit d'avance : "sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, et disant: Où est la promesse de son avènement?" au verset 9 il donne la réponse :"Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance".

nous avons le devoir d'informer maintenant l'Église-Épouse avec le message biblique de l'Époux, avant Sa venue. Et c'est ce que nous faisons notamment par la biais de ce site.

Assemblée Chrétienne de Bruxelles - Tous droits réservés © 2015